Mon lien à la vie !

1. La parenthèse de l’accident :

Être acteur dans sa survie 

Au moment de l’accident, en l’espace d’une seconde, tout peut basculer. On rentre dans ce qu’on peut appeler : la Parenthèse de l’accident©.

L’instinct de survie est enclenché. Nous devons faire un choix : céder à la peur ou agir pour sa survie. Et en attendant les secours, il faut garder son sang-froid pour tenir bon, se mettre en sécurité et signaler sa détresse.

 

Nous avons impérativement besoin d’être vu, entendu, reconnu ©

MAIS PAS SEULEMENT….

2. Le soutien moral : se donner les moyens d’agir

Dans les années 1950, Paul MACLEAN, neurobiologiste, a mis en lumière la théorie selon laquelle le cerveau humain est composé de 3 zones distinctes :

  • Le Néocortex, autrement appelé le cerveau rationnel (Gestion du quotidien – des horaires – raisonnement logique…)
  • Le Limbique, également appelé, le cerveau émotionnel (Gestion des émotions – de la mémoire …)
  • Le Reptilien (Gestion des besoins primaires – physiologiques – directeur de la Survie qui analyse des milliers de données/seconde pour assurer la sécurité)

Ces 3 zones travaillent toujours ensembles. Mais, en situation de détresse, les deux zones Néocortex et Limbique ne sont plus en capacité de résister au stress pour trouver les comportements adaptés afin de sortir de la parenthèse de l’accident.

C’est le cerveau Reptilien qui doit prendre les commandes.

Pour que le cerveau Reptilien puisse prendre le relais de façon efficace, il doit avoir confiance et pouvoir disposer d’outils adaptés.

C’est ce constat qui a donné naissance au concept des Balises Appel Bienveillance

3. BAB’So FIRST :

Le révélateur du super-héros qui est en nous©

Etudié et conçu pour être en communication directe avec le cerveau reptilien, BAB’So First est L’OUTIL du directeur de la sécurité et de la survie. C’est « mon lien à la vie !© »

Souvent diminué(e) ou paralysé(e) lors d’un accident, BAB’So First permet à la victime d’augmenter ses possibilités d’y faire face et d’agir avec des comportements adaptés.

En cas de détresse, il constitue une présence fiable, rassurante, source d’espoir, de confiance et d’imagination.

De par sa qualité de fabrication, ses matériaux résistants et pour la plupart normés, son utilisation instinctive et ses fonctions polyvalentes,  BAB’So First apporte les conditions nécessaires à la mise en oeuvre du cerveau Reptilien afin de révéler le super-héros qui est déjà en chacun de nous.

À l’image de toutes ces personnes ordinaires qui ont trouvées en elles des ressources extraordinaires pour se sortir d’une situation de détresse.