sécurité survie surf randonnée ski vélo ville montagne armée planche à voile mer canoé kayak paddle escalade secourisme secours pêche

La parenthèse et la porte

Suite à différentes expériences d’accidents, de survie et de sauvetage j’ai nommé cet endroit où « l’on arrive et ou l’on entre » lorsque l’on est en détresse

La parenthèse de l’accident©.

Endroit très particulier, tant toutes les perceptions y sont différentes. Le temps par exemple y est très, très, très long… Il va falloir impérativement occuper notre mental de façon positive pour avoir des possibilités d’en sortir par la bonne sortie, celle de la vie.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est 1565444340051-1.jpg.

Tous les témoignages que j’ai eu de rescapés comme moi se rejoignent. Si nous ne nous arrêtons pas sur tout le processus qui s’est enclenché à notre insu dans la parenthèse de l’accident, on vous dira toutes et tous quelques choses du genre :  » Ca a été »…
C’est ce « ça a été » qui fait la différence entre une victime et un survivant. C’est ce « ça a été » que j’ai compris, senti, analysé et qui m’a donné 3,5 ans de travail, environ 100 prototypes pour arriver au résultat de BAB’So First, mon lien à la vie©

LES BAB sont des Outils de hautes technicités, qui ont été créées autour des fonctions humaines nécessaires à la survie.

Je les nommes des Outils de Focalisation de l’Esprit sur la vie©

O.F.E.V.©

LA PORTE

Je rentre de 4 jours au Maroc, voilà donc la dernière GRANDE découverte faite à Essaouira, au Maroc en Septembre 2019…

Nous sommes allés faire une session de surf avec mon ami Richard à 45 minutes du shop où nous avons loué le matériel. Bien entendu nous portions BAB’So First aux poignets lors de nos sessions. Nous avons été repérés par un des propriétaires du shop, qui était en famille sur le même spot, nous ne nous connaissions pas encore.

Le lendemain matin, il vient me voir dans son shop et me dit :  » Salut, je veux que tu me dises tout sur ça. Je vous ai vu à l’eau hier, grâce à cela » dit-il en désignant BAB’So First posé sur la table. Je lui ai fait toute la présentation, il m’a félicité, a compris tout de suite la somme de travail que cela à représenté et les grands intérêts de BAB’So First.

Il pensait que j’avais nommé ma marque BAB en sachant que cela voulait dire, » la porte ». Oui, je savais que les BAB’S sont des portes, je les ai conçu pour sortir de la parenthèse de l’accident, au mieux et au plus vite. Je ne savais pas que le nom de ma marque, qui m’a demandé quand même 6 mois de boulot, voulait dire

LA PORTE !!!!

J’adore ! Et, vous ?

شكرا بزاف choukran bizzaf , merci beaucoup pour votre accueil et cette grande compréhension des BAB et de leur premier équipement de sécurité et de survie : BAB’So First.

Pour augmenter nos possibilités de sortir au plus vite et au mieux de la parenthèse de l’accident je nous ai donc bien crée une Porte, que l’on peut porter enrouler au poignet, à la cheville, dans sa poche, attachée à sa ceinture, à son sac… Le modèle de base : BAB’So First pesant moins de 80 grammes, réutilisable, mer/montagne, fiable, autonome etc.

La porte la plus légère qu’il soit pour nous aider à continuer le chemin…. BAB

Les Balises Appel Bienveillance, mon lien à la vie, la porte !

Le port d’Essaouira

les BAB sont incontournables, les Balises Appel Bienveillance, c’est
juste du bon sens, des bons sens, même, dès que nous avons compris
notre vulnérabilité et nos forces, nos pouvoirs inimaginables bien entendu, là, avec notre façon de penser quotidienne, mais ces
capacités sont bien dans nos pouvoirs d’êtres humains. Les BAB
augmentent considérablement nos possibilités de nous connecter à notre directeur de la survie, qui nous permettra d’avoir les comportements adaptés et de sortir par la bonne porte, la VIE !
BAB, la porte utilisable dans tous les pays !

Je reviens bientôt avec le témoignage d’un homme qui s’est tenu en vie 24 heures sur sa planche à voile, qui a été vu par le Falcon de la Marine Nationale, et secouru in extremis par l’Hélicoptère de la Sécurité Civile, il me semble, qui a bien failli repartir sans lui, alors qu’ils étaient juste au dessus de lui, sans le voir… les BAB n’existaient pas encore.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Cercle-lumineux-2.png.

Prenons soin de nous et de la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *