sécurité survie surf randonnée ski vélo ville montagne armée planche à voile mer canoé kayak paddle escalade secourisme secours pêche

Archives par catégorie: News

Les photos de cet article ont été prises en Bretagne Finistère Sud. C’est joli, n’est-ce pas ?

En 2002 c’était en Corse, nous venions de voir une belle petite baie, en contrebas d’une « falaise ». Cette mise en image permet peut-être de comprendre la différence visuelle entre être recherché avec le nouvel équipement de sécurité et de survie BAB’So First ou sans.

2002… Je me retrouve  complètement coincée et blessée sous un rocher qui a basculé, dans la pente, à 30 mètres sous la route… personne ne peut me voir, ni m’entendre… Mon téléphone s’est brisé dans la chute. Un homme passe en voilier au loin en mer, me voit agiter le bras, mais me répond « coucou » tout en continuant sa navigation. Je comprends que si j’avais été seule, je risquais de mourir à quelques mètres des gens. Il m’était impossible de me libérer du rocher, ma position ne me permettait même pas de le toucher… 30 mètres sous la route.

Il y a la seconde avant la chute et la seconde d’après… bien différentes, c’est tout de suite clair.

Je prends conscience ce jour là qu’il  manque du matériel fiable pour pouvoir déclarer sa détresse, sans aucun doute. La personne qui me suivait est arrivée et a réussi à me  libérer de ce piège. Elle était également équipée d’un téléphone portable, mais il n’y avait pas de réseau à l’endroit où nous nous trouvions. Ma jambe sous le rocher était en mauvais état, il fallait faire vite, alors nous nous sommes débrouillés tout seuls.

« Chaque secondes de gagnée est une victoire sur la situation »©.

En adoptant les comportements adaptés, nous avons sauvés ma jambe.

Si vous le voulez-bien, reculez de votre écran de quelques pas, pour voir la différence de la situation d’une personne coincée, par exemple, derrière ou sous un rocher, comme moi en Corse en 2002.
La vie est un mouvement… Si tu entres un jour dans » la parenthèse de l’accident »© , il te faudra, d’une façon ou d’une autre être, même un tout petit peu :  Être Actif/ Active.

Les conditions étaient cependant différentes à ce moment là: j’étais allongée, vrillée dans la pente, coincée sous le rocher… L’idée c’est de vous faire voir la différence de notre visibilité avec BAB’So First et sans. Article interactif. Est-ce différent ?

Après ce premier accident j’ai cherché pendant 12 ans dans le commerce, sans jamais le trouver, un produit qui répondrait à  nos besoins. Car, que ce soit en planche à voile, canoé, surf, ski, kayak, longboard, paddle, randonnées, escalade, ville, voiture, moto, vélo… il nous faudra toujours pouvoir déclarer notre détresse, et:

1 Être Vu,

2 Être Entendu

3 Être Reconnu au besoin

4 Tenir bon de toutes les façons.

Débutants, confirmés, professionnels, secouristes, personne n’échappe aux 4 besoins essentiels de la sécurité et de la survie !

BAB’So First remplit ces 4 fonctions. Moins de 80 grammes, ergonomique, fiable, réutilisable, sans réseau ni batterie, augmente notre visibilité de jour comme de nuit… par une conception unique, ingénieuse, des matériaux normés, sa haute visibilité normée 20471 utilisable dans tous les milieux ou presque, ses différentes fonctionnalités qui apportent des solutions, clef en main à notre directeur de la survie.

D’autres situations délicates, m’ont permis de faire progresser, maturer, analyser, décortiquer les fonctionnalités et le fonctionnement de l’équipement qu’il nous fallait.

C’est après avoir sauvé la vie d’un homme que j’ai arrêté de chercher et que je me suis mise au travail. Tout d’abord en créant les Balises Appel Bienveillance®, puis leur premier nouvel équipement de sécurité et de survie, unique au monde, qui a demandé plus de 3 ans et demi de travail et environ 100 prototypes pour arriver à BAB’So First.

Pour que sécurité, rime avec liberté©.

« Mon lien à la vie »© est expliqué sur ce site.

Pour être secouru il faut que nous soyons vu !

Les Balises Appel Bienveillance sont une grande aide pour la victime et pour les yeux qui la cherchent.

La BAB’attitude, c’est la capacité à transformer les problèmes en solutions, attitude indispensable pour sortir vivant, au mieux, au plus vite de la parenthèse de l’accident. BAB’So First aide à accéder à cette capacité.

Il y a des problèmes qui une fois résolus donne de très bonnes solutions !

Prenons soin de nous et de notre belle planète.

Chaleureusement

Anne-Sophie

Tout ce que j’entreprends part de mon cœur, sinon rien ne se passe. J’ai depuis mon plus jeune âge le besoin d’aider, de mettre en sécurité l’autre, c’est une sorte d’état d’être. On dit de moi que je suis idéaliste, parce que je crois en un monde meilleur. J’aime la vie, les gens, la terre. Je crois qui si chacun fait un « quelque chose » à son niveau, pour le bien de tous, alors tout est possible !

Je suis une femme active, libre, indépendante, exigeante, courageuse, qui aime le partage. J’ose penser, agir autrement. Je suis en recherche, création de paix.

Mes actes sont tirés d’expériences, les expériences m’apprennent des leçons et de ces leçons naissent d’autres actes toujours inspirés par mon cœur.

J’aime les choses efficaces, pratiques, solides, permettant l’autonomie.

Lorsque j’entreprends quelques choses j’y mets beaucoup de travail, d’investissements, de persévérance, d’exigence, de courage, d’amour, de joie, de bienveillance. Je n’ai pas peur des sacrifices.

Il y a toujours en moi le désir d’aider le plus grand nombre. Un acuponcteur /ostéopathe dit de moi que je suis une mère pour tous… Ceci explique peut-être cela.

C’est ainsi que j’ai crée un kit de sécurité ingénieux, fiable, pratique, répondant à beaucoup d’exigences, léger, autonome en énergie, confortable, polyvalent, solide, réutilisable, simple d’utilisation, permettant d’augmenter la distinction sonore et visuelle d’une personne en détresse ainsi que sa reconnaissance.

Photos non contractuelles.

J’ai testé le kit en me mettant personnellement à l’eau, au large à plusieurs reprises, sans aucune autre balise que mon invention, cela dans des mers plus ou moins formées (jusqu’à trois mètres de  vagues). Le bateau s’appliquant à partir et à me perdre complètement de vue, mes coéquipiers de tests m’ont toujours retrouvée.

Je suis en accord avec ma création, elle répond à un vrai manque et à une très grande exigence de conception et de fabrication.

Tout cela à un prix raisonnable.

La vocation des Balises Appel Bienveillance est la solidarité sous toutes ses formes.

Chaleureusement.

Anne-Sophie Fredez-Bataille

(Extraits d’un article du blog : quelquespaspourlavie.fr)

Coucou les Aventuryhéras,

…  Je dis depuis toujours « mes balises sont un avion de chasse misère ». Le côté solidaire est très important dans les Balises Appel Bienveillance, je pense aujourd’hui nous pouvons dire qu’avec mon associé François nous n’avons plus de temps pour créer notre association, comme nous l’envisagions… Alors, nous reverserons après bénéfices à des associations ou autres qui nous font vibrer. Je dois dire que je n’ai pas abandonné l’idée de créer quelque chose autour de la ré- insertion et du nettoyage de la planète, mais là, humblement je ne peux en faire plus… Plus tard peut-être…

Je serai copiée, c’est ce que j’entends depuis le premier jour où j’ai présenté mon invention à un tiers et tout le monde me l’a répété ensuite… Dans mes BAB il y a de l’amour, un travail très particulier, une présence, une quantité de bienveillance pour vous venir en aide lorsque vous en aurez besoin. Le besoin de vous mettre en sécurité est mon moteur. Si je suis riche de mon invention, c’est que j’aurais réussi à vous protéger, à vous venir en aide en cas de besoin. C’est la seule chose que je peux comprendre avec l’argent. Plus il y aura d’argent en caisse, à ré- investir et à partager, plus je saurai que j’ai réussi mon travail de protection. J’adore, ça me remplit de joie ! Comment dire ? J’aimais tellement ma vie avec les chevaux, pourtant là, pour la première fois je me sens entière, à ma place, simplement, mais puissamment.

Je ne sais pas si les copies seront chargées d’autant de compréhension de l’état dans lequel on peut se trouver quand on est en détresse, d’amour, de bienveillance…  Je dois dire que je n’y crois pas une seconde. Seul le profit pourrait guider ces gens… Sinon ils chercheraient d’autres choses, d’autres idées pour vous venir en aide. J’en ai plein la tête, le cœur. Heureusement que ces bandits ne peuvent voir dans ma réserve personnelle… Mon cerveau, mon cœur, mes cellules… Bien petit le copieur.

J’ai validé l’efficacité de la BAB’SO par plusieurs tests au large, dans des mers plus ou moins formées, c’est moi qui me met à l’eau et le bateau s’en va… Aucune autre balise électronique ou autre avec moi. Juste mon invention pour que les copains me retrouvent… ET je suis là, ils m’ont donc retrouvée à chaque fois ! Je n’avais pas de combinaison suffisamment chaude, donc Hypothermie à chaque mise à l’eau… Quels, combien de copieurs auront mis leurs vies en jeu pour être certain de l’efficacité de ce qu’ils allaient vous vendre ?

ZERO, certainement.

Mes Balises Appel Bienveillance sont chargées de quelques choses que les autres ne pourrons pas avoir, j’en suis certaine, même si je ne peux le montrer. Je sais comment je les ai inventées et comment je continue à m’en occuper. J’aime mes Balises Appel Bienveillance, j’aime comme elles vibrent en moi et comme malgré ce travail de titan, elles me portent… j’aime qui je suis et ce que j’en fais… J’ai  envie que l’on vous retrouve et en vie en cas de problème. C’est pour cela que j’ai passé toute ma vie de ces trois dernières années.

POUR QUE TU T’EN SORTES !
LA
BAB ’So
EST NEE !

Elle nous apporte de la sécurité dans nos activités, nos vies, et nous  permettra de refaire circuler  » l’énergie argent  » de là ou il y en a, vers là où il en manque.

Je fais de mon mieux pour tout cela, d’ici quelques jours tu pourras commencer à participer concrètement  à cette grande aventure en acquérant ta BAB’So.

Belle journée.

Chaleureusement.

Anne-Sophie